Équipes D2 / D3

Dernier Grand-Prix de la saison pour l'équipe A du Laval Triathlon Club. Gp des Herbiers sous un beau soleil et une température clémente malgré un réveil aux aurores. 

Peu de choses à regretter à part pour Gwen qui se fait piéger par une chute (non tombé mais décroché du pack 1 suite au ralentissement). Ouest-France résume très bien l'étape et les conclusions de cette première saison du Laval Tri' parmi les meilleures équipes françaises.

Dernier rendez-vous pour l'équipe : la Coupe de France des clubs de Duathlon format Contre la Montre par équipe le 13 Octobre prochain.

Petit tour d'horizon de nos duathlètes de l'effectif D2 étendu !

Arnaud est comme Alan. Il est ce qu'on appelle un "bleu" mais en orange et noir. Arnaud n'avait jamais fait de duathlon avec St Cyr/Loire et son 2ème duathlon a été le GP de Paillencourt ! Il est vite rentré dans le bain ! Pas le choix ! Etudiant à ses heures perdues, Arnaud a donc découvert les sports enchaînés réellement cette saison et ces capacités à pieds l'ont tout de suite propulsé dans l'effectif D2 ! Après 2 beaux GP à Paillencourt et Parthenay, il a connu "l'enfer" à Vairé en se retrouvant esseulé à vélo. Mais nous connaissons Arnaud et pour sûr que cette course a résonné comme un "coup de pied au cul". La preuve : Arnaud réalise une super saison avec la D3 Triathlon ! L'avenir lui appartient !

Petit tour d'horizon de nos duathlètes de l'effectif D2 étendu !

C'est notre leader mais il ne faut pas trop lui dire car il pourrait prendre la confiance ! Guillaume Stasse Mesdames Messieurs ! Votre coach course à pieds est également duathlète ! Arrivé au club en 2017, Guillaume est un actif de ce projet D2 Duathlon. Ces performances progressent au fur et à mesure des GP, jusqu'à signer son premier TOP10 à Vairé ! Un passionné de sport qui dit ce qu'il pense et qui tire l'équipe vers le haut ! Guillaume est remonté comme jamais pour Les Herbiers..

Petit tour d'horizon de nos duathlètes de l'effectif D2 étendu !

C'est reparti ! Direction la Finale de cette saison 2018 de Duathlon pour notre équipe D2 ! On relance la machine et cette semaine on s'arrête sur Pierre Violeau, un incontesté de notre effectif. Etudiant à l'ESTACA, Pierre vient du vélo mais a également goûté à l'athlétisme étant plus jeune. Ni une, ni deux, 1 licence en 2017, de suite intégré à l'équipe qui ira jouer la qualif' à Noyon et Pierre se retrouve donc dans l'effectif. Après une première expérience compliqué à Paillencourt, notre vendéen se rachète en terminant 2ème puis 3ème de l'équipe sur les 2 GP suivants ! Il sera de la partie pour la Finale aux Herbiers. Place à l'interview décalé !

L'équipe D3 Triathlon dans sa version 2018 participait pour la 4ème année consécutive à la demie-finale des Championnats de France des Clubs de 3ème Division de triathlon. Après avoir mérité sa qualification à la suite du sélectif régional à Mayenne (3ème équipe PDL), l'équipe s'en va à Chateauroux !

L'équipe est la suivante : Marius Brochard, Arnaud Clou, Antoine Commère, Gaëtan Vivien et Nicolas Terrien.

Pauvre Arnaud... 5ème de l'équipe, c'est le rédacteur désigné du compte-rendu de course ! Pas facile la vie au Laval Tri'. 

Dimanche 20 mai, le Laval Triathlon Club est sur tous les fronts ! La jeunesse est bien représentée cette année sur la ½ Finale des Championnats de France jeunes. Si le compte est bon, ils devaient être 5 jeunes Orange&Noir au départ. De belles performances globales et surtout de l’expérience de prise sur ces courses entre jeunes !

Retour sur la course de Tristan, Cadet 1 sur cette 1/2 Finale Championnat de France Jeunes :

Tristan a participé à la demi-finale de Pontivy dimanche. C'est une superbe course pour les jeunes, ils étaient 118 minimes garçons au départ du XS. Il sort de l'eau (400m) en 5'57" au 54e rang après une natation très engagé de tous les participants (en clair ça a tabassé pendant 400m), suite à une transition assez lente il n'a pas de groupe sur le parcours vélo et se retrouve tout seul pour faire les 10km en 20min (57e temps), pour finir il fait les 2km500 de CaP en 12'50" (95e temps) en serrant un peu le moteur et fini à la 83ème place. Super expérience pour lui pour sa première année de minime! Il a pris beaucoup de plaisir et avait le sourire à l'arrivée.

Nicolas Terrien fait parler la poudre en réalisant une superbe 8ème place chez les Juniors ! Le capital confiance est à bloc pour les France dans 15 jours !

Du côté de Mayenne, c’est la rentrée pour l’équipe D3 Triathlon ! On retrouve une partie de l’effectif D2 Duathlon de ce début de saison (Pierre et Arnaud) qui « flotte pas trop mal » ainsi qu’Antoine, auteur d’un raid solitaire en vélo du KM0 au KM19 après une natation très solide. Gaëtan effectuait également sa rentrée cette saison après une vilaine blessure contractée fin Janvier.

Gaëtan (4), Antoine (11), Arnaud (15). Ça fait 30 points. Ça fait 3ème par équipe ! Sans doute le meilleur résultat sur un sélectif D3 du club (excepté 2016, où la sélection s’était déroulée sur un format No-Drafting plus adéquate pour notre club à majorité cycliste :p) .

Vairé vous verrez ça peut-être compliqué. Vairé c'est un multi-enchainement. Un truc où faut pas trop réfléchir mais un peu quand même. Un truc où faut savoir aussi bien aller vite à pied qu'à monter sur son vélo. Un truc où les lactico-tolérants se frottent les mains en te disant "J'adore le goût du sang dans la bouche" avec les dents encore rougâtres.

On assure le minimum syndical. 10ème de cette 3ème étape. Guillaume s'offre son premier TOP10. Les jeunots ont souffert sur le début de course, plaçant notre 3ème trop loin pour rééditer le résultat de Parthenay. Gwen trouve que ça va trop vite mais reste toujours dans le "game". On repart de la Vendée avec une confortable 10ème au classement général. La zone de relégation s'éloigne encore un peu plus. On se prend à croire qu'on saura là en 2019. Guillaume revient sur son exploit, qui doit maintenant devenir une routine : 

Dernier GP avant de rechausser les pointes : Première CAP : je me dis que ça va partir comme des fous.

Pas hyper bien placé je remonte pas mal de monde au bout de 300m. J'étais un peu loin de la tête mais en me plaçant 20-25ème je savais que ça allait rentrer dans le premier pack. Je prends mon vélo avec mes super pédales de VTT et je me mets dans le premier pack. La cassure se fait avec le deuxième pack. Je reçois quelques conseils de Paul Bergé, qui me pousse même à un moment donné pour me dire où aller. Comme au premier Grand-Prix je suis en queue de peloton, la première bosse se fait assez rapidement. Ça se calme par la suite.