Cet été fut pour certains de nos triathlètes l’occasion d’aller chercher de nouvelles sensations hors des routes bitumées et plus ou moins lisses des triathlons “traditionnels”. Profitant de l’élan XTERRA de début juillet, Régis, Timothée et Gaëtan n’ont pas rangé le VTT et les chaussures de trail mais ont même plutôt, surtout pour l’ex-Hawaïen, su profiter de cela pour “lancer” leur saison avec comme objectif la TOBESPORT du 30 août au Lion d’Angers (49).

Samedi 13 septembre avait lieu à Meslay du Maine le duathlon départemental sapeurs pompiers. Au milieu de 43 individuels et de près de 70 équipes, nos deux sapeurs pompiers volontaires, du centre de secours d'Argentré (Éric BERTIN) et de Saint Berthevin (Fabrice BARREAU), se sont adjugés les 2 premières places en individuel et au scratch.

Bien que distancés sur la première partie de la course à pied, ils ont pu mettre en évidence, chacun de leur côté, leur qualité de rouleur sur le circuit cycliste et réaliser un écart suffisant pour maitriser les 2 derniers kilomètres en course à pied.

Un « Allier » et retour pour trois, SVP.

Dimanche 31 août avait lieu à Vichy un triathlon distance Ironman permettant d’enchainer 3,8 km de natation suivi de 180 km de vélo et de terminer par 42 km en course à pied. Nous étions 3 triathlètes du Laval Triathlon Club, Clarisse Lemaitre, Christelle Moreau et moi (Éric Bertin) à, participer à cette course. Pour Clarisse et Christelle, cela était leur première expérience sur une telle distance alors que je me lançais sur mon 14e.

Trois triathlètes du Laval Triathlon Club participaient à l'Ironman de Vichy le 31 août dernier. Deux féminines débutaient sur la distance. Superbe performance pour toutes deux : Clarisse Lemaitre termine son premier Ironwoman en 10h48 et se classe 9e féminine à la 166e place au scratch (un TOP 10 pour une première !). Nouvelle venue sur la distance également, Christelle Moreau boucle le circuit en 11h56 et se classe 29e féminine et 384e au scratch.

Éric Bertin termine en 10h18 et se classe 80e homme à la 86e place. Il bat son record sur cette distance pour son 14e ironman.

Nous attendons le récit de leurs exploits et nous les félicitons.

Dominique et Pierre vous invitent à la reprise des entraînements natation, le mardi 2 septembre 2014 à 18h30 (dans l'eau) à la piscine Saint-Nicolas de Laval.

Je suis arrivé mercredi 30 juillet au soir à Eidfjord, accompagné par mon équipe de choc, Véro mon épouse, et deux couples d'amis : Luc et Hélène, Didier et Laurence.
Jeudi matin, petite sortie de 20 mn dans le fjord afin d'en tester la douce température (14° -15° annoncés) Pas de problème les bras tournent et le froid semble relatif. Remontage du vélo et sortie aussi de 20mn pour voir si tout est ok. De retour au camping, là : impressionné par les concurrents qui arrivent les uns après les autres : des gabarits XXL,  du matériel XXXXXXXL : Que fais je là ?????? Et je n'ai rien vu, au briefing d'avant course le vendredi ils sont tous là, en concentré.
Samedi matin, réveil en fanfare dans le camping-car du Team, tout le monde est au taquet, pas d'énervement , de stress, les rôles de chacun ont été distribués la veille, car une des particularité du Norseman est que l'assistance est obligatoire.
Luc est donc le chauffeur-mécanicien, Didier "chargé de communication" (en réalité il s'occupe de la GO PRO), Hélène chargée des bidons que je prendrai au sommet de chacun des 5 cols, Laurence de l'alimentation, sel, gels, barres, etc et Véro qui est mon "Support" officiel qui aura le plaisir de m'accompagner dans "mes choix vestimentaires " en T1, T2 ainsi que sur le parcours si nécessaire.

La montée dans le ferries se fait là aussi sans stress, j'y retrouve Jean Pierre,un rennais avec qui nous avons sympathisé au camping : nous sommes simplement calmes et sereins, juste heureux d'être là.

Le 2 aout sur le NORSEMAN, Ironman de Norvège, Michel PORHEL devient finisher de son 1°Ironman,

Le 15 aout, à EMBRUN Jacques MALLET devient finisher de son 1° Ironman.

Bravo à tous les 2, nous attendons vos récits.

Nous étions 4 au départ de cette magnifique course : l'Altriman dans les Pyrénées.

Petit séjour d’avant-course pour s'acclimater à l'altitude et au froid de ce mois de juillet en montagne. Après un entrainement vélo (3 petits cols) et natation dans le lac à 14°, le groupe s'est reposé jusqu'au vendredi, veille de la course. Le Team Rubillard Albert et Manu venu soutenir leur Champion, vous font partager leurs photos.

À 4h30, le parc était à 6°C, l'eau nous paraissait alors chaude à 14°. Le vent s'est levé de bon matin. Le départ fut donné à 6h45. C’était parti pour 2 tours dans le lac. Suivirent une transition glagla et une balade de 196 km à bicyclette avec l’ascension du col de Pailhère dans le vent et sous la pluie. La descente se fit les mains sur les freins. Il fallait rejoindre le parc avec 4675 mètres de dénivelé positif par le col de la Chioula, le col de Carcanière et le col des Hares entre autres, toutes ces montées mettront Patrick hors délais à l'arrivée au parc. Freddy, Éric et Hervé repartirent en course à pied pour finir par un trail d'enfer comportant 720 mètres de D+ qui les emmenèrent visiter le lac de Balcère.

Freddy finit à la 7e place en 14h00, Éric 49e en 15h51 et Hervé 73e en 16h35 sur les 175 finishers des 250 engagés.

Ce dimanche 13 juillet avait lieu en Vendée le 2e Triathlon de Chantonnay, Championnat régional « longue distance » de triathlon, format  HALF (1.9 kms de natation – 96 kms de vélo – 21 kms de course à pied)

Parmi les 280 concurrents d’inscrits, 5 triathlètes lavallois : Clarisse Lemaitre, Anne Rousseau, Christelle Moreau, Dominique Moreau et Stéphane Pottier s’étaient donnés rendez-vous au départ de cette belle course.

Start à 10h : Après une natation d’1.9 kms dans le lac de Rochereau, les triathlètes ont parcourus les 96 kms de vélo vallonnés en 3 boucles rendus plus exigeants sur les parties techniques par les conditions pluvieuses. Au regard d’une fatigue qui s’est faite bien sentir sur les visages, les concurrents se sont ensuite élancés sur les 21 kms de course à pied en 3 boucles alternant champs, route et chemins avec au programme côtes et faux-plat ne laissant pas de moment de répits.

Au terme de cette épreuve, 5 athlètes lavallois contents d’avoir réalisé cette course rendue difficile par les conditions météo.

Au classement général : Sébastien Pottier 76e, Clarisse Lemaitre 100e et 6e féminine, Anne Rousseau 167e et 10e féminine, Christelle Moreau 187e et 13e féminine, Dominique Moreau 221e

Chaque féminine a été récompensée par rapport à son classement.

Récompense Championnat régional : Christelle Moreau : 3e Vétéranne

Récompense dans sa catégorie V6 : Dominique Moreau

Bravo à tous….

Le CDOS 53 organisait cette année sa journée des sports plein air et nature à Changé.

C'était l'occasion pour le Laval Triathlon Club de faire découvrir le triathlon aux jeunes Mayennais. Anne a été la coach du stand du comité comme je n'étais pas disponible étant dans les Vosges, merci à elle.
Merci à Olivier Martinez et Sylvain Durand pour le montage du stand.
Merci à Eric Bertin, Tristan Léger et Augustin Cherpy du Mastria pour l'animation duathlon pour les enfants et la tenue du stand. Les enfants avaient en récompense un bidon de la Ligue des Pays de La Loire ou du triathlon au féminin.
Ils ont appréciés la découverte du duathlon, mais aussi et surtout les deux démonstrations de triathlon avec la natation faite dans le plan d'eau sous la surveillance en bateau de Denis Ballon du ski nautique, merci à lui.
Notre représentant du triathlon en Mayenne Michel Derouet était speaker de la journée et a donc bien expliqué les différentes phases d'un triathlon, merci à lui.

C'est un bilan très positif malgré la pluie du matin. Les officiels des partenaires de la journée étaient intéressés par le triathlon, des flyers expliquant le principe du triathlon et répertoriant les adresses des cinq clubs de la Mayenne ont été distribués.

Rendez-vous est donné pour l'an prochain, de nouveau à Changé premier weekend de juillet. Cette journée est pour les triathlètes Lavallois l'occasion de promouvoir leur sport passion auprès des jeunes.
Cela permet de se retrouver entre triathlètes dans un autre contexte que celui de l'entrainement ou la compétition.
Les bénévoles de cette journée en sont tous contents; et plus on est, plus c'est sympa.
Merci encore à eux !