3 lavallois en déplacement au Portugal pour démarrer leur saison OFFROAD avec Nicolas Goupil, Steven Avril et Gaëtan Vivien. Xterra Portugal c’est le XTERRA qui a permis, en 2015, à Régis Mahé et Gaëtan Vivien de se qualifier pour les Mondiaux du label à Hawaï.

Entre-temps, il y a 2 saisons, des progrès, des nouveaux et c’est donc à 3 que les Noir&Orange arrivent au Portugal. Les gars sont chauds, on reste sur un appétit de performance après une belle préparation. Steven et Nico savent que la qualif’ pour les Mondiaux sera difficile mais un podium dans leurs groupes d’âge respectifs est à leur portée, chacun avec leurs points forts. Steven a cette première expérience du label l’an dernier sur Xterra France, Nicolas va découvrir les spécificités de ce format qui se situe en termes de temps d’effort entre les formats M et L avec « l’atteinte musculaire » en plus propre au VTT et au trail. Format du jour : 1,5KM de natation avec sortie à l’australienne, 30KM de VTT et 10KM de trail.

Pour Gaëtan c’est un peu différent, après 3 saisons en Amateur (si on oublie la prestation d’anthologie (MDR) de 2014 sur Xterra France (256ème)) et des podiums GA, il se décide à franchir le cap, à dire adieu aux podiums (pour l’instant), et de tenter l’aventure en Elite/Pro. Par Elite/Pro ne comprenez pas « Professionnel », Gaëtan doit toujours se lever le matin pour aller au travail et attendre le soir pour... son 2ème travail !  … beaucoup moins lucratif…

Il revient sur ce Xterra Portugal :

« Etonnamment ce n’est pas avec un stress énorme que j’arrive sur ce Xterra.  On a réussi à se mettre dans un cocon depuis notre arrivée 2 jours avant la course. La prépa finale s’est super bien passée. Après ma blessure de cet hiver (Fracture de fatigue du tibia fin Janvier), je me suis remis en question, en faisant une sorte de RESET sur le passé et grâce à un entourage au top avec qui j’ai pu analyser mes faiblesses, les bugs de ma méthode d'entrainement, j’ai retrouvé la sérénité un peu effritée depuis quelques temps. J’arrive donc au Portugal sur un terrain de jeu que je connais, avec 2 gars en qui j’ai confiance et avec qui je ne crains pas d’être détourné de la course. Croyez-moi c'est important !

La natation ne se passe pas trop mal. Un peu en mode fainéant. Je suis dans un groupe de 5 ou 6 athlètes. Bien planqué, je sors avec la 2ème Elite femme. Je suis satisfait vu la forme dans l'eau des dernières semaines et surtout vu ma prestation à Mayenne mi-mai… Mais il faudra nager plus fort pour la suite de la saison. Je suis comme un gamin à la sortie du parc vélo quand je me retrouve avec des noms comme Van Daele, Luxem. Tellement content que je me permets de prendre 1 ou 2 relais (très) courts. 3... 4... 5 KM dans la roue des costauds avant de me faire gentiment décrocher… Je ne suis pas forcément habitué à sauter des roues sur le plat, ça fait bizarre !  Derrière, un bike en gestion, une alimentation bien gérée, je remonte gentiment au classement jusqu’à entrevoir le TOP10 à la pose du VTT. Ça roule solide, ce n’est pas des dépassements éclairs, les gars s’accrochent… On rentre à 3 pour jouer la 8ème place Scratch.

La Course à pied c’est 0 de D+ mais des passages « à la con » sur les bords de rivières et des champs. Départ prudent, je reprendrais un gars au 4ème KM et je finirais de le décrocher qu’au 8ème KM ! Une belle bataille, le bougre d’amateur voulait se faire un élite !

Dans un coin de ma tête, même si je n’affichais pas officiellement d’objectif, trouver ma place dans le mid-pack sur ce XTERRA avec une Start-List abordable, était le pari de ce déplacement. 8ème sur 15. Pas d’amateur devant. Je pousse un « OUF » de soulagement. Je repars les jambes cramées mais content. Maintenant direction le XTERRA Suisse avec mon Steven puis les Mondiaux ITU au Danemark pour une première partie de saison qui va monter de niveau crescendo !

Pour Nico et Steven c'est une belle prestation dans l'ensemble bien que je sais qu'ils restent déçus face à leur résultat brut. Ce sont des compétiteurs assumés, c'est peut-être pour ça que j'aime faire des courses avec eux d'ailleurs ! Nico a eu quelques soucis pour se relâcher sur le Bike et il doit laisser pas mal de jus sans forcément faire un chrono à la hauteur de son niveau. Je sais ce qu'il vaut et j'espère qu'il réussira à se redonner une occasion de prendre sa revanche sur lui-même. Steven, quant à lui, fait une course à son niveau actuel et lui permet d'aller chercher le podium en 25-29 ! On savait qu'il allait perdre des places à l'issue de T2 mais ses soucis de tibia sont lui aussi derrière lui, on va pouvoir tenter d'y remédier à l'entrainement. 

Résultats : Gaëtan 8ème (8ème Elite) - Steven 26ème (3ème en 25-29) - Nico 51ème (5ème en 30-34) 

See U ! And Don't forget to live a life you will remember ! Dédicace à mon Poto Avicii - RIP"