Les hivers sont longs en duathlon/triathlon. Il faut savoir s’occuper entre octobre et avril. L’équipe D2 Duathlon, bien aidée par le fait que certains de ses athlètes sont issus de la filière « Athlétisme » s’est prise au jeu cette saison des cross FFA sous les couleurs, pour la plupart, du stade lavallois athlétisme.

C’est Guillaume et Nicolas qui, déjà l’an passé (et même avant pour Guillaume), nous ont montrés la voie. Cette année, on retrouve donc Pierre, Gwen, Gaëtan, Marius, Nicolas et Guillaume sous les couleurs du SLA mais aussi Alan sous les couleurs du S/L Aurore Vitré.

Départementaux à Laval, Régionaux à la Ferté Bernard, Inters-Régions à Romorantin : une bonne partie de la saison est faite avec, dans cette découverte pour certains, de belles prestations avant la saison.

Gwen a retrouvé l’envie dans les labours et signe une très belle 31ème place aux Inters ! Guillaume a su élever son niveau tout au long de la saison pour venir chercher une 57ème place sur cette même course. Pierre a eu une saison plus compliquée mais une belle prestation aux Régionaux ! Gaëtan est celui qui ressors de cette saison hivernale le plus traumatisé. Malgré un très bon cross départemental, l’aventure s’arrête aux Régionaux avec une blessure qui va vraisemblablement le contraindre à louper l’ouverture des GP. Dans sa bretagne natale, le brétillien Alan a lui aussi joué au jeu des cross FFA et s’arrêtera aussi aux Inters-Régions avec une 173ème place, également sur le cross long.

Chez les Juniors la belle surprise vient de Marius qui se découvre des capacités en cross et sera le seul duathlète lavallois à aller à Plouay pour les Championnats de France après sa 15ème place aux Inters-Régions. Nicolas confirme également sa bonne forme à pied sur une surface qu’il ne semble pas « trop trop apprécier » (37ème des Inters).

Chez les cadets, arrivé du LTC en renfort pour compléter l’équipe du SLA, Gwendal Poussereau n’a participé qu’aux Inters-Régions et s’illustre en prenant la 21ème place. Le Duathlon serait-il un projet d’avenir pour le LTC ? 

Les gars ont bien mérité un peu de repos après ces premiers efforts, afin de retrouver l’envie, la force pour affronter cette phase finale de la préparation pour les GP du mois d’Avril ! Va falloir rouler maintenant les cocos !