Le blog de Stéphane Bahier

Depuis un mois, l’agglomération de laval a mis a ma disposition une ligne d’eau en bassin de 50m 4 fois par semaine, cela devrait me permettre de retrouver mon niveau de natation avant les jeux paralympiques. De plus j’ai régulièrement la chance d’avoir l’agréable compagnie d’amandine. Lorsque j’aurai retrouvé mon niveau elle sera une excellente sparring partner pour mes séries.

Pour le môment, compte tenu de mon planning d’entraînement et de mon programme de course, je n’utilise pas toutes les semaines l’ensemble de mes créneaux. À partir de juin mon volume natation devrait encore augmenter et je serais donc plus souvent dans le bassin de st nicolas. Merci à l’agglomeration de laval pour ces facilités d’entrainements.

J’ai pris part ce week end au championnat de france de paratriathlon à Montluçon dans l’Allier, Ou je termine 2e de ma catégorie derrière geoffey wersy (stade poitevin triathlon). (3e christophe guerrin besançon triathlon).

L’épreuve se déroulait en plein centre ville et avec un temps magnifique. Le site était vraiment attractif pour le public, car il pouvait suivre l évolution des athlètes sur quasiment l’ensemble du parcours. (boucles à pieds de 1,2km et boucles vélo de 4km)

Pour ma part la seul point négatif ce fut la température de l’eau. Et oui 13,2 degré nous ne pouvons pas nager. par conséquent le triathlon s’est transformé en duathlon sous un format 2,4km de course à pieds – 20 de vélo et 4,8 de course à pieds. 

Nous pratiquons un magnifique sport qui se déroule en plein air et il faut savoir accepter les aléas du climat, même si cela n’est pas toujours à notre avantage.

Je savais que sur ce type d’épreuve et notamment avec la longue transition mis en place, j’allais souffrir et qu’il me faudrait vraiment un gros coup de chance pour que je gagne. La course à pieds c’est vraiment pas mon domaine. Avec la prothèse ça cogne vraiment et j’ai encore beaucoup de boulot pour bien maîtriser cet engin techniquement. J’ai beau essayé de m’appliquer à courrir à l’horizontal, mais pour le môment je cours plus type kangourou. quand ça veut pas et bien ça veut pas. Certains camarades du club ressentent la même chose à propos de la natation et ce reconnaitront je pense.

En ce qui concerne la course, je perds 47s dans la première partie de course à pieds, puis encore 1mn lors de la transition (entre course à pieds et vélo) que je devais parcourir à cloche pieds selon le règlement (environ 400m de transition). Je réalise un bon vélo qui me permet d’arriver en tête au parc à vélo, mais je perd encore trop de temps dans la transition et je pars pour 4,8km avec seulement 30s, ce que je sais insuffisant compte tenu du niveau de course à pieds de geoffrey.

J’echoue à 50s de lui. 

L’objectif était de me tester sur un premier triathlon avant les europe qui se déroule à Lisbonne le 27 mai et malheureusement nous n’avons pas nagé. Par conséquent je reste dans le flou en ce qui concerne mon niveau actuel de natation.

Malgré tout cela reste un bon week end, il faisait beau, un jolie site et j’ai pu travailler certains enchaîmements.

Je prendrai dimanche le départ du triathlon de st nazaire afin de pouvoir exécuter l’enchaînement des 3 disciplines avant le championnat d’Europe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :